Friday, April 27 2018, 20:56

Quelques romains plus tard

Il a y a trois semaines de cela j’envoyais mon grand en Allemagne – pour un voyage scolaire, je croisais sur le parking de l’école l’ami Mehapito. celui-ci ayant acquis les règles de SAGA, je m’empressais de lui proposer une partie. Comme il possède aussi le supplément Arthurien nous nous mimes d’accord pour jouer romains contre pictes.

En rentrant chez moi je réalisais que j’avais quelque part des romains non montés – ceux de la boite de base de Hail Cæsar. Après un court échange de courriel il me fallait finir de monter ma manubaliste (il manquait un bras a l’un des deux servant), monter 24 romains et un chef. Pour chef je pris la figurine métal envoyé avec le supplément guerre des gaules – et je ne le montais pas. Pour la troupe je montais 24 des 30 figurines que j’avais décidant de ne pas mettre de bouclier sur quatre d’entre elle pour les distinguer des autres vingt. La qualité des figurines est plus que moyenne – les corps ont une ligne de bavure sur le haut des épaules difficile à enlever. Les jambes sont peu détaillées – comparées à mes carthaginois de chez victrix. La hauteur de la base diffère d'une boite à l'autre. Enfin il n’y a pas beaucoup de permutation possible pour créer son corps d’armée. Le montage n’est pas en soi compliqué, suffit d’ajouter un bras, une tête et un bouclier. Pour donner un fini sympa je décidais de me focaliser sur les boucliers, puisque je possède des décalcomanies pour leur donner une superbe touche. Après avoir sous couché mes figurines, je décidais de sous-coucher dix boucliers sur leurs grappes et dix autres dégrapés. J’ai peint les armures en métal, les lames des armes aussi. Puis le bois des pilums et enfin les jambes et les visages des romains ainsi que les bras non-protégés par les boucliers.

Da1VvAjXcAA9GVp.jpg

Note sur les décalcomanies

  • J’ai utilisé de l’eau et du Decalfix pour “décoller” les décalcomanies. Je n’ai pas fait de différence sur le temps qu’il faut aux décalcomanies pour être prêt.
  • J’ai utilisé du decalfix pour fixer sur les boucliers – ça aide par rapport à une surface sèche – mais je n’ai pas fait la comparaison avec de l’eau.
  • La surface bombée des boucliers c’est la galère, ajouté le trou au milieu du décal et voila.
  • Les boucliers sur grappe étaient beaucoup plus faciles a traité, car ils bougeaient beaucoup moins. Je recommande donc de les laisser sur grappe.
  • Une sous-couche de noir et une couche de métal – ça aide beaucoup, surtout si on utilise son cuter pour bouger le décal, ça donnera une trace d’usure sur la partie abimée du décal.

DaldT3YWsAE2yBf.jpg

Thursday, April 5 2018, 11:52

Making unbound your default resolver on Fedora

I've had unbound installed for quite some time now. The idea to have an uncensored dns resolver has always been something I wanted. Adding that unbound also does dnssec validation I was a fan (even If I stopped running dnssec here - cause it caused me too much trouble). Here is my recipe on Fedora 27 to make unbound your resolver:

  • sudo dnf install unbound
  • sudo systemctl enable unbound
  • sudo systemctl start unbound
  • journalctl -f -l -u unbound.service
  • sudo vi /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
    • add dns=unbound
  • ls -l /etc/resolv.con
    • if it's a symlink , do unlink /etc/resolv.conf
  • sudo vi /etc/unbound/unbound.conf
  • *uncomment access-control: 127.0.0.0/8 allow and access-control: ::1 allow
  • sudo systemctl restart unbound

et voila ! I was greatly helped by https://developer.gnome.org/NetworkManager/stable/NetworkManager.conf.html

Wednesday, March 28 2018, 20:41

La chasse au vaccin

Cet été le plan est comme vous le savez d’aller en Mongolie. Hier comme le petit était malade j’en ai profité pour demander quel type de vaccin était nécessaire. Il manquait donc un vaccin contre hépatite A – mais ce n’est que recommandé, pas obligatoire. J’obtiens donc une ordonnance et hop je file à la pharmacie. Désolé monsieur c’est en rupture de stock, faut voir avec les centres hospitaliers de vaccination. J’habite pile-poil entre Toulouse et Montauban, comme Montauban c’est plus petit, y a généralement plus de chance d’être mieux servie et surtout plus vite. J’appelle donc le centre de Montauban (ouvert 2 jours par semaine). Ils n’ont pas de place disponible avant le départ (mi-mai). J’appelle donc Toulouse, ou pareil il y a plus de place (même si c’est ouvert 5 jours par semaine). On me tient le même discours qu’a Montauban, faire le tour des pharmacies pour trouver du stock et si cela le fait pas appeler un numéro spécial ouvert de 8:15 a 10:15 et de 12:30 à 14:30 trois jours par semaine. Je fais bien la gueule ça va être compliqué ces vaccins. En bon citoyen je commence à faire le tour des pharmacies, rien au village voisin, dont la pharmacie utilise trois fournisseurs. Je décide d’aller à la ville voisine, mais je rate la pharmacie, car elle est dans une rue en sens unique, je décide de pousser au village suivant. La pharmacienne vérifie le site web de son fournisseur qui indique pénurie. Elle appelle et pof ils ont quatre doses !! (j’y croyais vraiment pas). Je trouve ça dommage d’avoir eu à entamer autant de démarche.

Thursday, March 22 2018, 13:11

Retour sur la maintenance d'un nœud de relay TOR

Depuis décembre 2016, la machine qui héberge ce carnet est aussi un nœud relai TOR. Quand je me suis lancé je n’avais aucune idée sur les tenants et les aboutissant d’une telle démarche, mais je voulais contribuer sans trop me prendre la tête au projet Tor. Tor a besoin de beaucoup de relai distribué pour anonymiser le trafic. Ces nœuds ne doivent pas :

  • Être opéré en majorité par le même groupe de gens
  • Ne pas être hébergé par le même AS
  • Tourner sur des OS hétérogène

Afin de garantir le plus de résilience possible. J’ai donc décidé d’apporter ma pierre a l’édifice en ajoutant : une machine, un opérateur. Malheureusement ma machine est hébergée chez online un AS qui comprend beaucoup de nœuds tor – mais bon avec de la bande passante illimitée j’allais pas faire le difficile. J’ai décidé de n’être qu’un nœud relais – car je voulais garder les ports 80 et 443 pour mon serveur web. Je ne voulais pas non plus devenir nœud de sortie, pour ne pas avoir à gérer les aspects juridiques d’un nœud de sortie (eg attaque faite via tor, spam et autre joyeusetés). Je laisse le soin des nœuds de sortie a des associations comme nos-oignons. La mise en place du nœud est des plus simples, un coup de yum install tor, éditer le ficher de configuration et hop attendre une 30 aine de jour pour que le relai soit reconnu comme tel par ces pairs. Tout au long de cette année j’ai changé les valeurs de bande passante avant de les stabiliser autour de 4 Mo/s car a plus le processeur sur la box, ne suit plus. J’ai mis ma machine a jour assez régulièrement et une ou deux fois je me suis retrouvé avec un paquet TOR obsolète – et j’ai du aller voir le mainteneur du paquet afin que celui-ci soi mis à jour.

Thursday, March 22 2018, 11:28

diversifer les sources de video sur Internet

J’aime bien faire des rapports de bataille en vidéo pour mes jeux de figurines. J’avais pris l’habitude de les mettre en ligne sur Youtube – mais comme je suis un fervent partisan d’un internet ouvert, j’ai donc décidé de passer d’un service à pub a un service sans pub, mais payant. J’ai donc choisi de mettre mes vidéos en ligne sur un service “payant” et par force d’habitude j’ai choisi Vimeo :

  • Le service à l’âge de flickr donc une dizaine d’année
  • Je suis pas obligé de payer immédiatement pour en profiter
  • ça fonctionne bien sur Firefox sous Linux.
  • Le prix est correct quand j’aurais besoin de payer.

Ce cout gratuit vient bien entendu avec des contraintes – on ne peut pas télédecharger plus de 500Mo par semaine (et pour des vidéos c’est peu). Le stockage total est de 5Go, ce qui, pour des vidéos, est petit. Mes rapports de batailles sont construits à partir de photos que je mets dans Keynote (je n’arrive vraiment pas à la faire dans LibreOffice j’ai essayé mais le résultat est vraiment décevant). J’enregistre ensuite ma voix tout en changeant les photo et j’exporte au format mp4. L’export pèse 593 940 012 octets c’est un peu trop pour que je puisse le mettre en ligne :(
Heureusement que j’ai ffmpeg sur ma machine et je passe un coup de ffmpeg -i RDB-M\&TUnerégiontropgrande.m4v -vcodec h264 -acodec aac output.mp4 la vidéo pèse désormais 72 594 656 octets soit 88% moins, je peux maintenant la mettre en ligne. Maintenant je veux que mon rapport de bataille soi visible et je le poste sur le forum idoine, mais comme c’est ni YouTube ni dailymotion, je ne peux y poster qu’un lien et non la vidéo en mode embarqué. Vidéo YouTube sur le forum comparé à vimeo :(
J’ai bien entendu demandé au forum en question d’ajouter vimeo comme source de vidéo. Pour ceux qui se demandent pourquoi je n’ai pas choisi dailymotion, la réponse est : leur moteur de recherche ne trouve rien (essai de recherche de hello gekette). Et puis leur modèle économique ne me plait pas.

Tuesday, March 20 2018, 13:35

Le prix de la santé

La semaine dernière Mon beau père est rentré de promenade avec la moitié du visage paralysé. Lui ne ressentait qu’une perte de sensation au niveau de la langue. Ma femme part en panique, alors que je relativise à tort en lui disant qu’elle a rendez-vous chez le médecin le lendemain. Elle part directement à la pharmacie pour acheter des seringues pour enlever ce qu’il faut dans la tête de son papa. Je dis bien fort NON, on n’est pas médecin et c’est beaucoup trop dangereux. Ma femme appelle finalement notre médecin de famille qui finit par envoyer le beau-père aux urgences. Celui-ci a passé eux jours en soins intensifs et deux autre jours sous surveillance. Le cout des 4 jours : 4 900€ qui ne sont pas pris en compte car l’assurance voyage considère un AVC comme un syndrome du mal manger.

Tuesday, March 20 2018, 12:51

Updating to the latest doctclear on centos7

I've been nagged by dotclear that there was a new version , but that my PHP version was too old for it to install. As I'm running CentOS 7 , I decided to switch to remi-repo and followed the docs at https://rpms.remirepo.net/wizard/.
After that I restarted httpd and did the update. that simple.

Monday, March 19 2018, 14:05

De la double nationalité

Ma très jolie femme est mongole, elle vient d’un pays coincé entre la Russie et la Chine. La Mongolie a été dominée, pendant très longtemps par la chine. Mes enfants nés en France de père français sont donc français. Nous voulions qu’ils puissent obtenir la double nationalité. À la naissance du premier le consulat nous a indiqué que c’était impossible. À la naissance du second qu’on avait tout le temps voulu pour faire la paperasse. Cette année je me suis donc rendu au consulat pour faire des extraits de naissance mongol. Je dois être rappelé la semaine suivante. 3 mois plus tard ma femme parvient à joindre le consulat, la double nationalité n’est pas une option. C’est dommage.

Monday, March 12 2018, 10:23

Quand l'achat en ligne n'est pas une option ....

… Eh bien c’est assez la galère.
Je vais poser le problème. Ma femme va faire son stage en Mongolie cet été. C’est bon pour les enfants ils pourront profiter de leurs grands-parents. J’ai trois enfants, 14, 4 et 1,5 années. L’idée du voyage est que ma femme parte avec le tout dernier au commencement de son stage en mai. Puis début des grandes vacances je la rejoins avec les deux autres. Je reste 4 semaines (sur un total de 5 semaines de vacances) et elle rentre un peu avant la rentrée avec les trois enfants. Le bébé va passer la barre des deux ans en juillet – il sera donc gratuit à l’aller mais payant au retour. Le grand paye comme un adulte. Ma femme va se faire payer le billet par la boite où elle fera son stage.
La Mongolie c’est assez compliqué de s’y rendre il n’y a pas (plus) de vols directs depuis le territoire national. Je réside du côté de Toulouse, en France. Les routes que je connais passent par Moscou, La Corée, La Chine et la Turquie. Nous avons ma femme ou moi essayé la plupart de ces routes, sauf la coréenne pour cause de coût. La plus utilisée par les Mongols est la route via la Turquie car un accord bilatéral permet de s’y rendre sans visa, la charge de bagage autorisée est plus importante sur Turkish airlines, 40 kg en lieu et place des 23 kg. Le souci c'est les Mongols alcoolisés durant le vol. L’escale à Istambul avec une nuit sur place et un arrêt à Bichkek sur le trajet. Par Moscou c’est assez direct, mais il y a de l’attente à l’aéroport moscovite. De plus la compagnie nationale mongole décourage les vols via Moscou pour cause de vols. Je n’ai jamais eu de problème à Moscou, mais il est de tradition d’amener plein de cadeaux pour la famille, donc la route vie Moscou est exclue de base de peur d’avoir les bagages visités. Restent donc les routes via la Corée (dont je me souviens des prix bien hauts lors de notre dernier voyage) ou via la Chine.
On se renseigne en ligne pour se faire une idée des prix – c’est aux alentours de 1 000 €/personne mais impossible de commander avec nos dates et les enfants ayant des voyages différents à l’aller et au retour – faudra donc que je le fasse par téléphone ou en agence.
J’appelle ma banque pour faire changer le plafond glissant de dépense sur ma carte bleue afin de pouvoir payer les billets. La banque tente comme toujours de me vendre une carte Gold, ce que je refuse.
Donc ma femme indique à son entreprise qu’elle désire faire TLS -> ULN de mi-mai à fin août. Bien sûr en Mongolie impossible de trouver une route pour Toulouse, soit c’est un problème de prix soit d’incompétence – je penche pour un souci de prix puisque ma belle famille est déjà venue par deux fois chez nous. Je dois donc acheter tous les billets. Comme j’aime pas le téléphone et que c’est assez compliqué comme ça, nous décidons de rendre visite à l’agence Air France de Toulouse. Après une attente d’une heure on s’entend répondre qu’ils n’ont pas de vols pour nous (en gros ils ne vendent pas de ticket pour Aeroflot ou Korean air). Nous regardons les prix sur Turkirsh airlines, mais ils ont l’air bien hauts – et comme me femme veut éviter cette voie nous l’évitons. Je regarde donc Korean air et air china. Air china me plait beaucoup y a un adresse émail pour les contacter ça va sans doute être plus simple que par téléphone, hop je ponds un mail. Nous sommes le jeudi matin.
Vendredi matin – toujours pas de réponse je me décide à appeler Air china. Je commence à parler, j’ai pas fini de dire Mongolie qu’on me répond j’ai votre mail sous les yeux je vous réponds dans l’heure. Bien sûr une heure plus tard je n’ai toujours pas de réponse, je relance par téléphone, je tombe sur l’autre francophone du centre d’appel qui m’indique que j’aurai une réponse dans l’après-midi. Je prends mon mal en patience et décide en début d’après midi d’appeler koreanair. Je commence à expliquer ce que je veux, la vendeuse panique un peu, et je lui demande si je peux envoyer un mail pour ma demande. Bien sur monsieur xxxx@yyyy.koreanair.com, mais manque de bol je saisis mal yyyy, je suis donc forcé de rappeler. J’envoie mon mail et une heure plus tard j’ai une proposition commerciale qui pique un peu en termes de prix (6 500 €) et qui nous propose TLS -> CDG -> INCHEON -> ULN avec plus de 12 heures d’attente en Corée. Je relance airchina qui me dit que ça va arriver. Les bureaux de korean air ferment à 17:30, j’envoie un mail demandant comment répondre favorablement à la proposition reçue – à ce moment-là je ne crois plus du tout à air china. Vers 18:00 je reçois des numéros de réservation mais sans prix – les prix devant arriver le lundi, car le premier saut de mon voyage se fera via Luftansa. lors de notre dernier voyage je n’avais pas pris tous nos billets sur la même alliance aérienne résultat, récupérer les bagages pour le premier/dernier saut c’est pas pratique du tout. J’ai donc fait attention à prendre de billets dans une même alliance. Impossible avec les numéros de réservation fournis de regarder les itinéraires, c’est beaucoup plus bordélique que la réponse sure, rapide et efficace de korean air. Ma femme cède sur la Russie et me dit que je peux regarder directement sur aéroflot, mais comme je ne trouve pas de mail de contact, je tire ma flemme (pis 9 heures d’attente à Moscou ça fait beaucoup).
Lundi matin je regarde de très près ma BAL et la première réponse que j’ai est celle de korean – les prix ont monté en effet mon grand a été reconnu comme tel et donc il paye comme un adulte. 7 250 € ça pique beaucoup, j’ai quelques jours pour payer. J’en profite pour appeler air china et avoir des nouvelles. Mon interlocuteur m’indique des prix et me dit aussi qu’il est en train de regarder la différence de tarifs en passant par Francfort en lieu et place de Munich, qu’il m’enverra des prix et des itinéraires en fin de journée. Je prends mon mal en patiente et bien m’en fait, la proposition est donc de faire TLS -> MUNC -> PEK -> ULN pour 5 500 € avec des trajets ou les enfants sont pris en compte. En effet il n’y a jamais plus de 4 heures d’attente pour les correspondances. Mon voyage de retour en revanche prévoit plus de 12h à PEK – mais c’est pas grave je suis seul. Il ne me reste plus qu’à payer ce qui prend encore le mardi.
Les sites de réservation en ligne m’ont été d’une aide précieuse pour déterminer notre date de départ en effet le début des vacances scolaire correspond au début de Nadaam et les prix sont donc beaucoup plus hauts. Mais sinon il était même difficile de faire une commande correspondante à mes besoins – j’aurais sans doute eu de meilleurs tarifs si j’avais tout fait en ligne mais c’est tout.

Monday, March 5 2018, 12:30

Figs Février 2018

Ce mois ci j’ai monté mes 62 carthaginois de chez Victrix.

- page 3 of 7 -